top of page
  • Photo du rédacteurF.F.O

Le Niltava Sundara

Ordre : Passériformes

Famille : Musicapidae

Latin : Niltava sundara 

 

Détention et reproduction : Originaire de l’Himalaya où il vit dans les bois, entre 1000 et 2000 mètres d’altitude. Il recherche les buissons des sous-bois, pour y trouver sa nourriture, baies et insectes.  

 

De formes arrondies, c’est un oiseau de 15 cm de longueur aux mouvements assez vifs, mais sociables et très familier. Le Mâle : La tête et la partie supérieure du corps sont, d’un bleu brillant. Son front et ses rémiges externes sont noirs. Sa poitrine et le ventre sont marron clair à orange. Le bec est noir, droit et fin mais robuste.

 

La Femelle : A  un plumage couleur noisette et son œil noir ressort plus gros que chez le mâle. Une marque claire sur la gorge fait office de médaillon. Les côtés de son cou sont nuancés de bleu clair un peu comme le mâle. Les pattes pour elle aussi sont d’un gris nuancé de couleur chair.

 

 

Son adaptation en captivité sera bien acceptée, une fois le stress dû à l’importation surmonté ! Ce dernier a une importance capitale pour cette espèce. Très familier et sympathique, il est aisé de l’amener à prendre les insectes dans la main, mâle comme femelle.

 

Dans la nature, la femelle construit son nid parmi les buissons, en forme de coupe, très près du sol et à proximité cours d’eau. Il est constitué d’un mélange d’herbes et de mousse, elle y  



pond de 02 à 04 œufs, blancs mouchetés de rouge-brun qui seront couvés une douzaine de jours. Les oisillons sortent du nid en moins de 02 semaines et sont sevrés à l’âge de 04 semaines.

 Le Niltava sundara, s’adapte bien à la vie en cage comme en volière. Il est nécessaire, pour qu’il se reproduise, de le mettre dans une volière spacieuse tout en essayant de recréer un milieu proche de don habitat naturel.

 La distribution d’insectes vivants étant obligatoire pour réussir cet élevage aussi.

Le Niltava sundara est la seule variété où, chez la femelle, apparaît le collier avec le médaillon blanc, sur sa poitrine. 

 

Pour la Commission Exotiques Becs Droits

Joseph Roc

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page