Ressources

Événements

Championnat de France

Événements régionaux

Nous suivre

Fédération Française d'Ornithologie © 2019  | Visites :                                                   

HISTORIQUE

Historique des Présidents (1955-2016)

La Fédération Française d'Ornithologie créée le 5 décembre 1955, est la doyenne des entités nationales regroupant des associations d'éleveurs d'oiseaux. Elle peut s'enorgueillir d'avoir compté parmi ses membres des personnalités connues comme le célèbre ornithologue Jean Delacour, Président à l'époque du comité international pour la protection des oiseaux et qui créa dans notre région le célèbre parc ornithologique de Clères, qu'il léga à l'Etat Français en 1978, ou comme Madame Pierre Mesmer, épouse du premier ministre au début des années soixante-dix. Tous deux furent d'ailleurs nommés "Président d'honneur".

 

Le premier président actif, le Prince Paul Murat dirigea notre fédération jusqu'en 1964, Marcel Cioutat assura la continuité jusqu'en 1972, il fût suivi de Louis Bouillé 1973-1990 et de Jacqueline Darmagnac 1991-1997. Yves Bourel a pris la Présidence de 1997 à 2009. En Avril 2009 c'est au tour de Bruno Nouali de prendre la Présidence qu'il laisse ensuite à Robert Cacault en Mars 2016.

Nos objectifs & actions

Jean Delacour

photographié par Alexander Wetmore

Depuis que l'équipe dirigeante actuelle a pris en main les destinées de notre Fédération, notre souci majeur est d'œuvrer pour l'union de tous les éleveurs quelques soient leurs appartenances. Tous, nous devons être réunis dans une structure indépendante chargée de représenter notre pays auprès de la Confédération Ornithologique Mondiale (C.O.M.) France. L'éditorial du nouveau président de la Confédération Ornithologique Mondiale, L'Italien Salvatore Cirmi dans les nouvelles de la C.O.M. de septembre 2007 allait dans ce sens, en voici un extrait :

      (Pour que les choses soient dites !!! )

La Fédération Française d'Ornithologie prend une part active au sein de la coalition des amateurs d'oiseaux. En compagnie du Club des Exotiques, d'Aviornis France et du WPA France, nous défendons avec force et conviction les intérêts des éleveurs dans les domaines suivants :

A) Le certificat de capacité

B) On peut comprendre le législateur qui, avec cette loi, veut contrôler les espèces dites "sensibles" et en voie de disparition. Le problème, c'est l'application qui en est faite par l'administration. Dans un département, un dossier sera refusé, ce même dossier, dans un autre département, passera aisément devant la commission. De plus, nous demandons la réévaluation des quotas. Des avancées ont été obtenues dernièrement.

C)La reconnaissance de la domestication pour les oiseaux qui se reproduisent aisément en captivité et qui ne sont plus importés.

D) L'influenza aviaire. Nous comprenons les mesures de précautions, mais pas toujours les décisions parfois exagérées qui sont prises. Il faut reconnaître dans ce domaine des avancées significatives.

 

Dans tous ces dossiers, le travail de la coalition des amateurs d'oiseaux a été déterminante et a permis des avancées.

"Je suis convaincu que l'assemblée de la C.O.M. doit être composée des présidents des diverses fédérations ; un par nation démocratiquement élu. Je souhaite toujours que des considérations et des intérêts d'une partie ne prévalent jamais sur l'esprit associatif et sur le bon sens qui doit être à la base de notre organisation. Nous avons l'obligation tous unis, de penser à notre avenir et pas seulement à nos préoccupations immédiates…."

Des éleveurs tournés vers l'avenir

Grâce à une excellente gestion, la Fédération Française d'Ornithologie offre à ses membres, pour une cotisation fédérale de 15,00€, des bagues les moins chères du marché pour les bagues de couleurs, tous les diamètres confondus.

Mais, ce dont nous sommes le plus fier d'offrir, c'est la convivialité, l'amitié qui nous réunissent autour d'une même passion "l'oiseau". On peut adhérer individuellement par l'Amicale Ornithologique de France ou collectivement par association.

C’est donc en ces termes que Robert CACAULT cède son poste de président à Guy BUCHET lors du congrès d’avril 2018. Durant le congrès d’avril 2019, Guy Buchet est démissionnaire. Une assemblée générale extraordinaire est ouverte au cours de laquelle Bruno Nouali est élu et constitue un nouveau bureau.

Le prochain épisode de l’histoire de la FFO s’écrit en ce moment même.

Ancien logo de la FFO

LOGO Fédération Francaise d'Ornithologie

Logo de la FFO en 2019