top of page
  • Photo du rédacteurF.F.O

L’alimentation de nos oiseaux domestiques Produits toxiques et non toxiques



Les aliments toxiques pour les oiseaux domestiques
.doc
Download DOC • 177KB

Bon nombre d’oiseaux sont Omnivores. Il n’est donc pas rare de voir nos oiseaux même domestiques, se régaler de tout ce que nous pourrions leur donner. Comme tous les animaux cependant, certains aliments que nous serions tentés de leur donner peuvent être toxiques pour eux. Il vous faudra donc être particulièrement vigilant quant aux denrées que vous donnerez à vos oiseaux.


En effet, certains aliments sont toxiques et ne peuvent être distribués à nos oiseaux :


Fruits : Il n’y a en effet pas de fruits interdits pour les oiseaux. En revanche, il faudra enlever les pépins des pommes, poires et autres fruits en contenant, la digestion des pépins crée en effet un dérivé de cyanure pouvant causer de terribles maux, pouvant aller jusqu’à la mort. Encore, veillez à toujours nettoyer les fruits que vous donnerez à vos oiseaux, afin d’enlever tous les pesticides. Aussi, ne donnez pas non plus les épluchures de fruits ou légumes en général à vos animaux.


Légumes :Concernant les légumes, bannissez totalement certains légumes comme les pommes de terre crues ou les avocats. Les pommes de terre contiennent du cyanure en petite quantité ce qui les rend impropres à la consommation des oiseaux. Ces doses, certes infimes, pourraient en effet indisposer nos oiseaux. Les avocats sont quant à eux particulièrement gras et il faudra bannir toute utilisation. D’autres aliments, dont nous raffolons, sont eux aussi à bannir.

Il en est ainsi du chocolat. Le chocolat contient en effet de la caféine, en très petite quantité certes mais qui peut indisposer durablement vos oiseaux. Le chocolat au lait est quant à lui moins mauvais que le noir, même s’il faut en user avec prudence. En d’autres proportions, la caféine est elle aussi à bannir. Même si ces aliments peuvent être en très petite quantité, il faut veiller à ne pas en abuser, car le métabolisme de vos oiseaux pourrait avoir des difficultés à les digérer.

D’autres aliments en revanche, comme les produits laitiers ne peuvent pas être digérés par les oiseaux. Leurs organismes en effet ne développent pas les enzymes nécessaires à la digestion de ces produits. Le respect de ces quelques recommandations, permettra à vos oiseaux de rester en bonne santé.


N’oubliez pas que vos oiseaux n’ont pas à partager votre alimentation, et qu’ils n’apprécieront certainement pas les aliments comme vous les appréciez.


En complément, les listes des différents végétaux toxiques et non toxiques : Ces listes pouvant être complétées, elles ne sont en aucun cas non exhaustives. Elles sont rédigées seulement en Français seulement, voulant éviter le latin pour être plus simple et le plus compréhensible par tous.


Végétaux toxiques


Arbres et arbrisseaux : Mimosa, Erable, Marronnier blanc, Ficus, Genévrier, Laurier rose, Avocatier, Seringa, Chêne, Faux Acacia blanc, If.

Arbustes :Buis, Hortensia, Laurier des montagnes, Troène commun, lilas des Indes, Philodendron, Rhododendron, Sureau du Mexique Houx, Lierre commun.


Plantes vivaces :Arum, Pervenche de Madagascar, Vesce, Trèfle rampent, Renoncule, Primevère, Pavot à opium, Pivoine des jardins, Tabac, Belle de nuit, Menthe, Luzerne, Lupin, Lobélia, Héliotrope, pied d’alouette, Muguet, Actée, Herbe de st.Christophe.


Herbacées :Séneçon arbustif, Sauge officinale, Para Delle, Ricin commun, oiseau de paradis, Oxalis, Euphorbe, Chanvre cultivé, Belladone, Astra galus.


Plantes grimpantes :Clématite du Montana, Epipemnum, Gelsemium, Pois de senteur, Glycine.


Bulbes :Amaryllis, Jacinthe d’Orient, Inis, Narcisse ou petite Jonquille, Tulipe.


Palmiers :Cycas révoluté.


Cactées :Peyote.


Végétaux non toxiques à baies, fruits et feuilles



Arbres :Sapin, Bouleau, Hêtre, Frêne, Mélèze, Magnolia, Pommier (fruits à pépins), Peuplier, Saule, Orme Noisetier.


Arbustes :Ananas commun, Arbousier, Bégonia, Epine vinette, Bougainvillier, Camélia, Cornouiller sanguin, Dahlia, Gardénia, Impatiente ou Balsamine, Andromède, Buisson ardent, Rosier, Sureau noir, Lilas commun, Cotonéaster, Eglantier, Fusain, Pommier décoratif à petits fruits, Prunellier.


Pantes vivaces : Aneth odorant, Grappe d’ours, Asperge, Soucis des jardins, Centaurée bleuet, Camomille romaine, Chlorophytum, Chicorée sauvage ou endive, Menthe, Pétunia, Violette africaine, Séneçon, Mourron des oiseaux (blanc), Rose et Œillet d’Inde, Pissenlit, Grande capucine, Pensées et Violettes.


Plantes grimpantes :Vigne, Chèvrefeuille, Passiflore bleue.


Bulbes :Ail, Lys.


Palmiers :Aloès, Palmier dattier, Yucca.


Cactées :Cactus.


Conclusions :Au sujet des fruits et des baies qui pourraient être toxiques, aucune inquiétude à avoir. Les animaux sauvages savent les reconnaître et les recracher quand ils en mangent par erreur ! Les accidents arrivent surtout avec les animaux domestiques dont les instincts de survie peuvent être très affaiblis.



Le DTN de la FFO

Joseph Roc

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page