top of page
  • Photo du rédacteurF.F.O

Quel est l’oiseau idéal pour l’élevage et les Expositions




Quelle est la variété d’oiseaux qui, actuellement, possède les meilleures qualités intrinsèques tout en nécessitant le moins de soins possibles.  

En ces temps où les gens disposent de moins en moins de temps, où les mots : épuration, restriction énergétique sont soucis journaliers, ou le temps libre pour notre hobby est de plus en plus réduit, il me parait bien à propos de le faire connaitre, CAR IL EXISTE VRAIMENT ! Je vous donne ici, une liste de ses avantages à la lumière de mon expérience.

-        L’oiseau idéal pour les débutants.

-        Fidèle pour toute la vie (ne pratiquant pas l’échange de partenaires au vol, comme le font les « Diamants Mandarins »).

-        Ne nécessitant pas de chauffage, supportant des températures de  - 12 ° à + de 20 °,  tout  manifestant toujours une parfaite condition.

-        Résistant bien, également au contraste de température.

-        Ne gaspillant pas les graines

-        Pouvant élever ses jeunes (ceci ne constitue pas la solution idéale uniquement avec des graines).

-        Partir en vacance et élever des jeunes ne sont donc plus incompatible avec de tels oiseaux.

-        Pouvant se tenir à plusieurs dans une cage sans qu’ils ne se battent ou se déplument, (vous pouvez toujours essayer avec » Les Diamants  Mandarins »).

-        Ne salissant pratiquement pas sa cage après 10 Expositions, les perchoirs ne nécessitant pas encore de nettoyage (vous pouvez toujours essayer avec des Canaris).

-        Ne muant pas à tout bout de champ, en exposition, suite au changement de température.   

 

A ce sujet, voici une petite anecdote : La dernière semaine et pendant les onze semaines qui suivirent, une femelle fut présentée à diverses expositions, tour à tour une demi-semaine en salle d’exposition chauffée et une demi-semaine dans la volière du jardin non chauffée (lors du retour), la volière était bien légèrement chauffée à l’aide d’un radiant, afin que la transition ne soit pas trop brusque.

Il y avait des semaines, où il gelait tellement fort, que l’eau des abreuvoirs  dans les cages était gelée le lendemain matin. Cet oiseau fut 04 fois champion et obtint une seule fois un score inférieur à 90 pts.  

En Avril, il fut mis en cage d’élevage et y fit deux couvées. A chaque ponte, 06 œufs et 06 jeunes, donc douze jeunes au total. La dernière semaine de septembre, il fit un score de 92 pts. Avec cet oiseau, SI CELA NE CONSTITUE PAS UNE PERFORMANCE !!!

-        Se prêtant facilement à des croisements dont certains sont fructueux.  

Parfois, on arrive à faire couver des œufs et faire élever les jeunes par deux femelles ou deux mâles.

A ce sujet, voici une petite anecdote : Une femelle était morte sur le nid, alors que deux des cinq œufs étaient éclos. Le mâle a couvé les trois autres et élevé les cinq jeunes de manière exemplaire. 

Par manque de place, il m’est arrivé de mettre deux femelles auprès d’un mâle. Elles ont pondu ensemble onze œufs dont huit étaient fécondés et tous les jeunes furent élevés de manière exemplaire. 

-        Offrant une gamme étendue de possibilités en ce qui concerne l’élevage. On  connait, actuellement, plus de huit couleurs profondes.

Conclusions générales :

Si vous êtes limité par la place, le temps ou le budget, vous pouvez réaliser votre hobby, l’élevage d’oiseaux, grâce à cet oiseau qui est intrinsèquement très intéressant mais qui rend également d’appréciables services aux éleveurs chevronnés (élevant des espèces très rares et difficiles en tant que parents nourriciers pour leurs oisillons, bien que je préfère ne pas les voir dans ce rôle).

Nous voici arrivé au dénouement de l’énigme, il s’agit de l’oiseau élevé en captivité depuis des siècles, le Moineau du Japon, que nous pouvons qualifier d’oiseau idéal, surtout actuellement et, point très important, pour un prix « sportif » on peut acquérir un couple de haut niveau.

 

Pourquoi attendre, pour démarrer un élevage avec un oiseau qui possède de telles qualités ?  

 

Bon succès.

Le DTN de la FFO

Joseph Roc

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page