top of page
  • F.F.O

Ne laissons pas la Faune ailée sauvage en souffrance.

Dans certaines Régions de la France Métropolitaine ; En Hiver, la chute des températures, entraîne la raréfaction des éléments dont se nourrissent les oiseaux au quotidien. C’est notamment le cas de certains oiseaux de la Faune Européenne qui ne migrent pas pendant cette période.

C’est pourquoi et ce jusqu’à l’arrivée du printemps, je vous invite donc à leur proposer de la nourriture abondante.

Pour ce faire, je rappelle quelques règles indispensables et très importantes concernant les lieux, les endroits, les objets nécessaires telles que les mangeoires etc.

Installation d’une mangeoire :

Certains oiseaux, Merles, Étourneaux se nourrissent au sol, d’autres, comme les Mésanges, Chardonnerets, Verdiers, Rouge Gorge sont plus arboricoles. Afin de favoriser l’accès aux menus de ces derniers, pensez donc à installer des mangeoires en hauteur.

Privilégiez les installations surélevées :




Si votre habitation en plus possède un jardin et que vous possédez un chat, ou si votre jardin fait lieu de passage des chats du voisinage, veillez également à ce que les mangeoires ne se transforment pas en piège. Faites en sorte de les éloigner des buissons où peuvent se cacher ces malins matous.


En ce qui concerne la taille et la forme des mangeoires, je n’ai pas de recommandations précises. Il existe tellement de modèles dans le commerce que le choix vous est permis, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Parmi les plus classiques, vous trouverez



les distributeurs composés de compartiments à graines. Ils permettent de distribuer les graines au fur et à mesure que les oiseaux les mangent.

Vous pouvez aussi vous lancer dans la réalisation d’une mangeoire «fait maison »et, ce à l’aide d’une simple bouteille en plastique ! Pour cela, il vous faut découper une petite ouverture à la base et de placer un ou plusieurs bâtonnets en travers de la bouteille. Ces derniers permettront aux oiseaux de se percher plus facilement.

Enfin, si vous souhaitez permettre à une plus grande variété d’oiseaux de se nourrir, optez pour une mangeoire à plateau, telles que coupelles de pots de fleurs, assiettes etc. Attention cependant de les protéger de la pluie ou de la neige.


Maintenant que la table est dressée, parlons un peu du menu que vous allez proposer à vos hôtes. Cependant il faudra au possible leur distribuer une nourriture riche et équilibrée. Il existe dans les commerces spécialisés de plus en plus de graines sélectionnées notamment celles de tournesol très prisées par la Faune ailée que j’ai citée plus haut dans mon article. Divers graines sont aussi proposées dans les mélanges préparés à leur intention sans oublier les boules de graisse, les fruits frais les restes de table, le riz cuit etc. Presque indispensables pour cette période de l’hiver.

Évitez cependant de mettre trop de nourriture en même temps, distribuez- la au fur et à mesure pour éviter le gaspillage et la pourriture. Pensez également à fournir de l’eau aux oiseaux.

Pendant l’hiver, les sources d’eau peuvent se faire rares. En cas de gelées, veillez casser régulièrement la glace.



Ne pas oublier de soigner le service, tout comme vous aimez nettoyer votre table avant de manger, pensez à bien nettoyer celle que vous avez dressé pour vos invités ! En enlevant les restes de nourriture qui commencent à défraîchir. Vous éviterez ainsi aux oiseaux, les risques de contamination et de transmission de bactéries.

Cet article est le complément de bien d’autres rédigés à la période de l’hiver pour rappeler à nous tous que nous avons l’obligation d’aider la biodiversité dont la Faune ailée sauvage est une branche de l’arbre, à passer ce cap très difficile de l’hiver.

Pour conclure, je voudrais rappeler à toutes et à tous que de nombreux articles ont été rédigés par la Commission Protection et qu’ils sont toujours visibles sur le Site internet de la FFO.

Pour la Commission Protection de la FFO

Joseph. Roc

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page